Skip to content
Travailler à se rendre malade

Travailler à se rendre malade, c'est terminé.

131 000 RAISONS
D'UNIR NOS FORCES

FIQ
APTS

Travailler à se rendre malade, c'est terminé.

Travailler à se rendre malade

131 000 RAISONS
D'UNIR NOS FORCES

FIQ - APTS logo

Négo en bref

APTS-FIQ, une alliance stratégique

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) et la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) ont décidé de former une alliance, dès l’automne 2018, pour tirer le meilleur parti possible des négociations nationales sur les matières intersectorielles (salaires, retraite, droits parentaux, disparités régionales), qui s’amorceront à la fin octobre.

Ensemble, l’APTS (55 000) et la FIQ (76 000) constituent une force stratégique de 131 000 membres, dont la forte majorité sont des femmes, et représentent plus de la moitié des salarié·e·s du réseau de la santé et des services sociaux. Un argument de taille en notre faveur dans notre rapport de force à la table des négociations. Le Conseil du Trésor en a d’ailleurs pris acte en créant une table de négociations qui leur est exclusivement destinée.

Au fil des ans, on nous a imposé de nombreuses réformes structurelles et économiques qui ont eu un impact majeur sur nos tâches et sur notre qualité de vie au travail. Nous avons dénoncé à plusieurs reprises cette situation, ses effets sur l’attraction de la main-d’œuvre, la pénurie de personnel, la surcharge de travail et l’épuisement professionnel. Cela doit cesser.

C’en est même devenu une question de santé pour chacun·e d’entre nous! D’où une signature visuelle de notre alliance qui illustre à la fois notre ras-le-bol et notre farouche détermination à changer les choses: « Travailler à se rendre malade, c’est terminé. »

Par cette alliance, l’APTS et la FIQ unissent leurs forces et exigent du gouvernement qu’il reconnaisse enfin à sa juste valeur le travail de leurs membres et qu’il apporte des améliorations significatives à leurs conditions de travail afin de mieux garantir la qualité des soins et des services offerts à la population.

Nos demandes en bref

Le 24 octobre 2019, l'APTS et la FIQ ont présenté leurs demandes intersectorielles au gouvernement. Après une longue et difficile période d'austérité, il est essentiel que nos membres puissent bénéficier d’un traitement salarial équitable. Aussi, demandons-nous 3,2% par année liés à l’augmentation du coût de la vie et 4% par année en guise de rattrapage salarial par rapport à l’ensemble des travailleur·euse·s du Québec. En savoir plus

Le 30 octobre 2019, l'APTS a déposé au Conseil du trésor les demandes concernant les enjeux exclusifs à ses membres. Ces demandes, dites sectorielles, portent notamment sur la surcharge de travail, l’attraction et la rétention du personnel, l’organisation du travail, les conditions de pratique des différentes professions, la santé et la sécurité et la conciliation famille-travail-étude. En savoir plus

Questions et réponses